batons.jpg

DALL' AVA Laurie

L’exposition de Laurie Dall’Ava From Ashes to Honey (« Des cendres au miel ») marque la fin de ses trois mois de résidence au centre d’art Caza d’Oro. Son installation a été pensée pour l’ancienne centrale hydro-électrique EDF, qui se trouve au pied de la grotte, face à la rivière, un lien se fait, entre l’endroit abandonné et les influences telluriques. Dans un geste de résistance, 5 drapeaux longeant les arbres accueillent le visiteur.

drapeau

drapeaux

A l’intérieur, une vidéo projetée au fond de la salle, installe une atmosphère de rituel. On y voit une chamane, aux gestes lents, manier des bâtons, entrer dans une transe qui se dissout peu-à-peu dans une séquence de feu hypnotique, abstraite. On retrouve des bâtons de noisetier, alignés aux murs, taillés et brûlés.

video

Leurs pointes entourent une auge en bois noircie par le feu, au fonds de terre rouge. Le choix de l’ocre rouge et du charbon renvoie aux pigments utilisés dans la peinture rupestre.

batons 1

Au casque, un chant pygmées et un chant des îles Salomon, le chant d’alerte du toucan et du pic noir. On pense à la déforestation, aux cultures détruites, au contrôle de l’économie capitaliste, au Nationalisme. Lors du vernissage, elle versa du miel sur un carré de latex noir évoquant là aussi la colonisation et la surexploitation des ressources. Une offrande de miel est faite à la terre, un acte de résistance.

facebook_page_plugin