ensemble.jpg

Polien Jean-Christophe

Sur la route dans le cadre de "Pyrénées : Art & Écologie au XXI ème siècle"

Curriculum vitæ
Alors même que Jean-Christophe Polien cultive une grande discrétion, son parcours est des plus impressionnants : publications régulières dans la presse écrite (Le Monde, l’Humanité, The Times, Rolling Stone, Rock & Folk, Jalouse), photographe de Zinédine Zidane, du chanteur M, des groupes Oasis, The White Stripes, Zazie, Beck, Joe Strummer (ex Clash), Red Hot Chili Peppers etc. Il a participé à des expositions au Centre Georges Pompidou Paris (Campagne de prévention contre le sida à l’initiative du Ministère de la Santé), au Palais de Tokyo à Paris (Projet Echopark). Le portrait ne saurait être complet si l’on n’évoquait pas aussi les clips musicaux, court-métrages, ou encore un projet de long-métrage en cours. Pour plus d’informations, on visitera avec profit le site http://www.jcpolien.book.fr/.

PAGE 01 calques ecrases INTERNET

PAGE 02 calques ecrases INTERNET

Invité en résidence d’artiste à Caza d’oro au Mas d’Azil pour travailler sur le projet « Pyrénées : Art & Écologie au XXI ème siècle» (projet soutenu par l’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée), il s’est lancé dans une aventure photographique intitulée «Sur la route», une sorte de road movie constitué d’images fixes, un storyboard géant et évolutif. On pense inévitablement à Jim Jarmusch, au Gus Van Sant de «Last Days» avec sa forêt cadrée de plans très larges, ou à David Lynch. D’ailleurs l’intérêt quasi obsessionnel de JC Polien pour les chiffres n’est pas sans rappeler Twin Peaks : le projet aurait pu tout aussi bien s’appeler « Kilomètre 751» : distance à parcourir entre Paris et Le Mas d’Azil.

PAGE 03 calques ecrases INTERNET

« Une Ford Mustang, un élevage de chevaux ariégeois, une championne de tir à l’arc, et un casting en mode avancé>> pas mal pour une première séance de prise de vues mercredi 28 mars 2012, ensuite se sont assemblées les pièces de son puzzle !», écrit JC Polien dans son storyboard. Nous avons l’impression très positive que l’Ariège est visitée par un «fou furieux» du travail, de ceux qui transforment nos paysages, ses habitants et ses animaux en figurines comme dans un film à la Kubrick. Des images, un film fait de plans fixes (216 photos ont été présentées au public), et la vie change !PAGE 04 calques ecrases INTERNET

Jean-Christophe Polien nous propose une aventure humaine, photographique, mais aussi éducative ! Quatre enfants (sélectionnés au terme d’un casting), des Robin des bois des temps modernes, cherchent dans les forêts d’Arize les stigmates de comportements anti-écologiques : déchèteries « sauvages» dans une nature du coup beaucoup moins sauvage. Parce que même dans ces paysages d’Ariège, si verts et semblant si purs, les comportements inciviques ont laissé des traces. Même s’il ne le revendique pas ainsi, Jean-Christophe nous offre à raison une petite leçon d’écologie, petite leçon d’écologie et grande leçon d’art.

http://www.jcpolien.book.fr/PAGE 24 calques ecrases

facebook_page_plugin